De nature créative, je souhaitais petite être « dessinatrice ». J’ai choisi de me tourner vers des études d’architecture d’intérieur. Après avoir travaillé dans le bâtiment puis dans le domaine commercial, j’ai décidé d’écouter la voie du coeur et ai dû faire un choix professionnel : l’art ou l’humain.
J’ai décidé de garder la création artistique comme loisir et investir mon temps de partage humain et de relation d’aide, c’est devenu une évidence.

Ayant découvert la méditation et ses bienfaits il y a quelques années, je souhaitais partager ce type d’outil, accessible à tous avec un peu de motivation. Je suis intimement persuadée qu’en prenant le temps de revenir aux sources en vivant le moment présent à travers l’écoute bienveillante de ses ressentis, nous accédons à un état de conscience dans lequel de changements profonds peuvent se produire. L’être humain a toutes les clés en lui, mais a oublié de s’écouter en cherchant en permanence à l’extérieur de quoi satisfaire ses besoins.

J’ai passé mon premier puis second degré de Reiki USUI avec Raymonde Menga Demai, maître faisant partie de la Reiki Alliance. Aujourd’hui, le Reiki rythme ma vie et booste mes propres ressources et celles des personnes qui en ont besoin autour de moi.

J’ai suivi ma formation de sophrologie à l’IFS (institut de formation à la sophrologie fondé par Catherine Alliota) dont le niveau de qualification est reconnu par l’état (titre enregistré au RNCP – Répertoire National des Certifications Professionnelles).

Il m’a paru essentiel de me tourner vers la sophrologie, qui intègre des principes de méditation mais aussi d’autres techniques provenant de différentes origines (relaxation, hypnose ericksonienne, yoga…). Je pense que c’est justement grâce à cette synergie que la sophrologie peut porter ses fruits en thérapie brève (8 à 12 semaines pour atteindre un objectif).

La sophrologie, la méditation et le Reiki sont à mon sens des outils puissants pour apprendre à se connaître et trouver l’harmonie entre le corps et l’esprit, essentielle à l’équilibre de la vie.

Marie Deval